Google condamné par la CNIL à verser une amende de 150.000€

la CNIL (Commission nationale de l’informatique et des libertés) vient d’annoncer la sanction pour le géant américain Google, une amende de 150.000€ pour le motif de non conformité de la politique de confidentialité des données sur Internet. Le refus de Google d’être en phase avec la loi française lui coûte l’amende maximale que peut infliger la CNIL.

Google

Depuis le 1er Mars 2012 les nouvelles règles de confidentialités de Google ne sont pas conformes, d’où la lourde sanction tombée le 3 janvier. Google est aussi dans l’obligation de publier, sous 8 jours et ce  pendant 48 heures, un communiqué relatif à cette décision sur la page d’accueil de Google France, Google.fr.

L’affaire concerne la fusion en mars 2012 d’une soixantaine de règles d’utilisation en une seule, liant ainsi les informations des différents services de Google qui étaient auparavant séparés (Gmail, Google+, Youtube, etc…).

Google, qui récolte les données des utilisateurs, comme, les noms et prénoms, l’age, la situation géographique, les centres d’intérêt, l’historique des pages consultées et plus encore était dans l’obligation de fournir la finalité de ces données a la CNIL. Le géant devait aussi selon les règles française, demander aux utilisateurs l’autorisation d’installer des cookies sur leurs ordinateurs.

Après le constat en septembre 2013, que ces règles imposées par la CNIL n’étaient toujours pas respectées, la sanction est tombée en ce début d’année 2014.

La Cnil n’est pas la seule à avoir Google dans son collimateurs, en effet, en Europe,  l’Allemagne, l’Angleterre, l’Italie, l’Espagne et les Pays-Bas sont également en passe de sanctionner Google.

L’organisme espagnol de surveillance d’Internet vient de condamné aussi le géant américain à versé 900.000€ d’amende le 19 décembre dernier.

Il est vrai que Google n’hésite pas à collecter et à stocker toutes les données de vie privées des utilisateurs, et cela est vu comme une menace pour les gouvernements européens… Jusqu’où Google ira ? Qu’en pensez-vous ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *